Il est difficile de confier sa vie dans les mains d’un autre, mais Nicolas Thunin nous le rappelle ici, c’est tellement important de laisser notre vie entre les mains de Dieu ! Car oui, à force de vouloir tout contrôler, nous sommes fatigués, nous avons peur du lendemain, nous sommes impatients de ne rien voir changer.

Il est important de dire : « je n’y suis pas arrivé …je n’ai pas réussi à faire de ma vie ce que je voulais alors je te laisse faire. »

Dieu devient alors artisan de ma vie et comme à l’image du potier, plusieurs étapes sont nécessaires :

  1. De la vase à l’argile – Avant de travailler la forme, l’artisan va travailler la matière.
  2. De l’argile à la glaise – L’artisan va s’employer à modifier l’identité de la terre pour obtenir une matière souple.
  3. De la glaise à la forme du vase – Le potier exprime son art en fonction de la qualité du matériau et de l’utilité de l’objet.
  4. De la forme du vase au vase – Le potier va procéder à la cuisson avec une grande vigilance pour donner la solidité, la pérennité au vase.
  5. Du vase à l’honneur – Lorsque le vase est formé sa valeur va dépendre de son usage.

Et si le vase ne réussit pas il est encore possible de le restaurer…

nicolas