Nicolas Thunin nous le rappelle ici, quand il y a la prière il y a la vie. Par sa puissance, Dieu a donné tout ce qu’il faut pour accéder à la vie véritable.

L’église existe parce qu’elle représente la vie de Dieu. S’il n’y a pas la vie de Dieu, elle n’est pas l’église et ça ne sert à rien d’avoir les habits de l’église sans avoir la vie.

A travers l’histoire d’Anne (1 Samuel 1), Nicolas Thunin nous invite à désirer la vie de Dieu, à aspirer à enfanter et à avoir cette vision du processus de vie.

nicolas